charte-vie-relationnelle

La violence prend possession du monde de l’école…

… Les rapports de force se rigidifient, laissant peu de place à l’échange, au partage ou à la mise en commun. Les relations entre les jeunes, les rencontres enfant-adulte, sont sous l’emprise de la parole menaçante, culpabilisante, agressive. L’affrontement a remplacé la confrontation. L’insécurité sécrète des attitudes défensives.

Dans le système éducatif – où des conduites sont imposées pour atteindre les résultats d’un projet de loi qui change tous les deux ans – cette violence se fait entendre par le stress, le désengagement, la consommation d’anxiolytiques par nos jeunes, et par le burn-out, les demandes de congés maladie pour les enseignants pour seulement “tenir le coup”. Le territoire de l’éducation se voit changer de visage dans une urgence qui réveille spontanément le “besoin de faire” ou de “colmater” les insuffisances comme une fuite en avant sans fin. Les réformes ne sont pas vécues comme un soulagement, elles ne sont pas porteuses d’espoir, mais sont souvent perçues comme une contrainte nouvelle s’ajoutant aux pesanteurs et aux charges déjà en place.

L’avenir de l’école est en danger, le système éducatif étant touché dans ses fondements mêmes. Les violences et autoviolences qui menacent le monde scolaire, témoigne de l’incommunication et des tensions qui s’y vivent en silence.  Un des leviers de changement à introduire serait de passer d’une pédagogie du manque et d’insuffisance à une pédagogie des ressources et des possibles. Ce ne sont pas les programmes scolaires qu’il faut changer, mais les systèmes de relations entre les personnes qui vivent dans le monde de l’école qu’il conviendrait de modifier !

L’écologie relationnelle

Logo IPER

Une relation devient vivante quand je peux m’affirmer (dire mon ressenti, mon point de vue) et confirmer l’autre (l’entendre là où il est, dans ce qu’il vit) ! 

Au fils du temps, nos rencontres…

ROUSSILLON - IPER - Stage ESPERE « A corps et à cris » - du 3 au 6 septembre    

 (Inscriptions avant le 15 août par mail : iper.jacques.salome@gmail.com)

MOUSTIERS ST. MARIE - Salon du livre - dédicaces - 12 septembre

NÎMES – Assises départementales conférence « Le trauma et ses impacts sur la victime de la violence conjugale » (14h-15h) suivie par la dédicace - le 14 septembre

MOUANS SARTOUX - Salon du livre – dédicaces - le 2 et 3 octobre